AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le foot

Aller en bas 

iriez vous encore au foot avec vos enfants ?
oui
100%
 100% [ 1 ]
non
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 1
 

AuteurMessage
zupiler73
FootTeam
FootTeam
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 45
Localisation : belgique
Loisirs : ma femme, mon fils et ma chienne ca suffit largement, croyez moi !!!
Date d'inscription : 24/01/2007

MessageSujet: le foot   Mar 6 Fév - 2:19

repondez au sondage et dites pkoi, si c oui ou non





Le Calcio K.-O. debout (05/02/2007)






© AP

Lire aussi
''L'incertitude totale...''









Après la mort du policier, on ne sait pas quand le championnat va reprendre
ROME Un policier mort, 29 personnes arrêtées, 100 personnes blessées dont 52 parmi les forces de l'ordre et aucune rencontre ce week-end, mis à part Catane-Palerme, dans toute la Péninsule, les matches des différentes équipes nationales annulées : l'Italie est K.-O. depuis la guerre civile qui a eu lieu vendredi aux alentours du stade Angelo Massimino. Le Calcio pourrait être suspendu pendant 15 jours et les rencontres pourraient reprendre pen- dant une ou deux journées à huis clos. Le décès de Filippo Raciti aura au moins fait bouger les choses, de conscientiser la classe politique et les instances dirigeantes du football italien du problème qui gangrène le ballon rond dans la Botte : la violen- ce. Ce matin, une réunion extraordinaire doit rassembler Romano Prodi, le ministre de l'Intérieur Giuliano Amato, la ministre des Sports Giovanna Melandri, le président du Comité olympique Gianni Petrucci et Luca Pancalli, commissaire extraordinaire de la fédération italienne. "Nous prendrons les mesures nécessaires , a affirmé M. Amato. Nous ferons comprendre à ces gens qu'on ne peut pas aller au stade avec des bombes ou des barres de fer. Nous les arrêterons, quitte à arrêter le football !"
Le Comité national olympique (CONI) a effectué ce week-end ses premières propositions pour endiguer la violence. Il invite notamment la fédération italienne (FIGC) à "prohiber tout rapport non vertueux des dirigeants, entraîneurs et joueurs avec les groupes de supporters" . Le Coni estime aussi que les stades devront se conformer dans les mois à venir aux normes de sécurité en vigueur (tourniquets aux entrées, non-application d'une loi imposant des billets nominatifs et numérotés...), sous peine de se voir retirer leur licence. Le gouvernement pense aussi à interdire aux supporters d'assister aux déplacements de leur club ou à organiser les matches à hauts risques le matin. Les présidents de club, eux, préféreraient une ligne plus souple de mesures. Mais une chose est certaine : il faudra en prendre ! Et un aspect à aborder au plus vite concerne le respect de la loi Pisanu, destinée à réduire les violences et qui impose notamment des billets numérotés et nominatifs ainsi que des contrôles de sécurité renforcés.
Mais trop de dérogations sont accordées et il est, maintenant, grand temps d'agir. "Depuis 1963, il y a eu 19 morts pour des violences entre supporters et policiers" , explique Sébastien Louis, auteur du livre Le Phénomène ultras en Italie . "Ce qui s'est passé n'est pas exceptionnel. Il y a moins de spectateurs dans les stades, 19.000 de moyenne, mais la violence n'en est pas la seule cause. Il y a aussi les différentes affaires. En Italie, la gestion de l'ordre est moyenâgeuse. Elle est conçue dans un modèle de répression. Les policiers sont dès lors perçus comme les ennemis n°1 par les supporters. Les infrastructures sont également vétustes. Ce genre d'événement n'est pas propre au sud de l'Italie. Les supporters, traités comme des animaux, réagissent en retour. S'il n'y a pas de prise de conscience et de mesures à long terme (utilisation de travailleurs sociaux, responsabilisation des ultras, dialogues avec eux, formation des forces de l'ordre), il y aura encore des incidents. Il faut un travail en profondeur..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zupiler73.skyblog.com/
noslen1
Foot Organisateur
Foot Organisateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 32
Localisation : Paris
Loisirs : Football (virtuel mais surtout réel !)
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: Re: le foot   Mar 6 Fév - 16:08

Je pense qu'il faut savoir ce qu'on fait, ne pas faire n'importe quoi, ni aller n'importe où ou dire n'importe quoi.
Les tensions sont grandes en football, et cela croît depuis quelques années. Deux débouchés possibles : soit la fin définitive du football d'ici quelques années, soit du calme qui va apaiser les moeurs.
J'opte pour le second choix, et l'espère, de toute manière pour mes enfants faudra attendre un peu, je n'ai que 20 ans Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
le foot
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» PowerPlay Manager [hockey, foot, bientôt tennis]
» Jouer au foot IRL
» l Histoire du foot en LR Le district
» Un match de foot entre joueur du Poitou Charentes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pro Evolution Soccer 6 :: FREE ZONE :: DISCUSSIONS LIBRES-
Sauter vers: